D’où vient Katsch Design?

KATSCH Design vient de KATrine SCHram
cherchant un nom sortant de l’ordinaire
et qui me représenterait bien.

Mon nom est Katrine Schram et je suis une artiste. Depuis aussi longtemps que je me souvienne, je dessine. J’ai toujours su que l’art ferait partie de ma vie. Je ne suis jamais rentrée dans le moule, j’étais un cercle alors que le moule était carré. Je suis depuis toujours une personne à l’imaginaire facile, je suis humaine, je suis sensible, je vois le beau de la vie et le potentiel des gens, je suis perfectionniste, mon cheminement non traditionnel m’a permis de me dépasser et de me mettre à l’épreuve dans toutes les sphères de ma vie. Mes valeurs sont le partage, l’altruisme, la confiance et toujours trouver le potentiel en chaque personne. Être entrepreneure, c’est être autonome, débrouillard, sans cesse se dépasser et se dévouer à 100%. j’ai beaucoup de respect pour ceux qui décident d’être entrepreneurs et entreprenants, bravo! 

Dès 17 ans, je suis partie de la maison familial pour vivre dans l’action de Montréal. À 21 ans j’ai traversé le canada pour aller travailler en Colombie-Britannique 2 étés, à mon retour, Montréal était devenu trop pollué et bruyant. C’était Québec ou Sherbrooke, j’ai troqué le béton, contre les montagnes en Estrie. 10 jours après ma fête de 24 ans, mon cadeau, j’ai donné naissance à ma fille. Elle m’a permis de travailler sur moi et de partager des moments de bonheur avec elle. 25 ans déjà, je déménage dans le bois loin de tout, à Stratford et je démarre mon entreprise à 26 ans. Quelques semaines après mes 30 ans, après plusieurs années de violence conjugale, je me sépare. Un beau prince sur son cheval m’a amené en Beauce à l’automne 2019, me voici!

La révélation de ma vie | Cybercap, immersion en multimédia.  À 21 ans, j’ai découvert ma passion, mon métier faisant des esquisses dans tout mes cahiers depuis l’école primaire. DEP en infographie | À mon grand bonheur.  J’adorais l’infographie, les cours, j’obtenais des notes parfaites, finissait avant les autres, j’étais emballée, excitée et heureuse. Mais j’ai commencé à vivre de l’intimidation d’un petit groupe, l’année n’a pas été facile. Je faisais ce que j’avais à faire et je ne parlais à personne. À 3 semaines de la fin des classes, une des filles qui m’intimidait a été parler au professeur pour me nuire. Je ne saurais jamais ce qu’elle a pu dire, mais j’ai vu la méchanceté humaine. La direction de l’établissement m’a rencontrée pour m’accuser de menace envers autrui. J’étais abasourdie, je ne comprenais pas ce que j’avais fait. À leur demande, j’ai écrit une lettre d’excuse à ma classe. Au final, ils ont refusé ma lettre sans raison. J’ai été renvoyée de mon programme sans pouvoir me défendre. J’ai fait mon deuil d’avoir mon entreprise et une carrière. La vie est faite d’épreuve pour les surmonter | Un nouveau chapitre. J’avais 25 ans, j’étais monoparental, sans diplôme et sans travail. 6 mois plus tard, j’ai rencontré une imprimeur qui a vu mon talent, j’ai pus parfaire mon expérience et entrer dans le monde du graphisme et de l’impression. Après avoir travaillé 1 an à la pige, je suis devenu employé pour une femme d’affaires qui venait d’acheter une imprimerie en faillite. J’ai vu cette expérience comme un défi. J’ai travaillé d’arrache pied, recrée son image, appelé tout les anciens clients, fait des suivis, gérer des dossiers, créé leurs publicités et tissé des liens. Quand la compagnie a généré des bénéfices et que j’avais partagé tout mon savoir. Elle a décidé de faire le graphisme elle même et  n’avait plus d’heures à m’offrir. Le coup de pied qu’il te manque | Le début de l’autonomie. J’ai démissionné et j’ai démarré ma compagnie, Katrine Schram Infographie, j’avais 26 ans. J’étais novice, je n’avais aucun contact d’affaires, mais j’avais la fougue, les compétences et la détermination de réussir à fonder mon entreprise. Chaque jour je pense à ce moment là. Je me suis associé avec différents fournisseurs de services connexes. 2 ans plus tard, je me suis inscrite aux taxes et enregistrer le nom KATSCH Design. J’ai fait un cour en lancement d’entreprise et une formation avec Communication Jean Malo, J’ai appris l’art de parler en public et ça a changé ma vie! Automne 2019, j’ai changé de région pour venir en Beauce, me voilà!

L’imagination est l’œil de l’âme. – Joseph Joubert